En famille participez au Défi EAU !

Défi « Eau en Famille », kesako ?

Organisés par des collectivités, associations ou particuliers, les défis Eau visent à accompagner les citoyens vers une réduction de leur consommation en eau et à les sensibiliser à la qualité de l’eau. Sans jugement, chaque famille avance à son rythme et cible des actions qui lui semblent réalisables.

Temps d’échanges, visite de site, ateliers pratiques, le programme se construit avec les participants, en fonction de leurs attentes et besoins.

Il ne s’agit pas d’une compétition mais bien d’un défi où chacun progresse à son rythme. La convivialité est au cœur de ce défi, serrons-nous les coudes pour y arriver !

Pourquoi un défi « Eau en Famille » ?

Cette année, le CPIE des Pays Creusois vous propose de relever le défi Eau avec votre famille !

En moyenne, chaque jour, un français consomme aujourd’hui 148 l d’eau (2018). A la fin du XVIIIème siècle, une personne n’utilisait que 15 à 20 l d’eau par jour.

L’arrivée de l’eau courante dans les maisons, associée à une meilleure qualité de l’eau et à un changement des habitudes explique cette évolution de la quantité d’eau quotidienne utilisée.

Cependant, depuis 10 ans, il est constaté une baisse progressive de la consommation en eau. Ce fait peut s’expliquer par la prévention autour de la ressource en eau et la mise en place d’écogestes, par la disponibilité sur le marché d’appareils électroniques moins gourmands en eau et par une volonté de réduire sa facture d’eau.

Aujourd’hui, 93% de l’eau que nous consommons à la maison est dédiée à l’hygiène et au nettoyage. L’eau que nous utilisons pour notre alimentation ne représente que 7% de notre consommation globale quotidienne.

Avec ce défi, nous proposons aux participants d’échanger autour de notre consommation en eau et de découvrir des astuces à travers des ateliers et des visites pour préserver cette ressource !

Qui peut participer ?

Le nombre de familles candidates est limité à 5 familles pour un total de 10 à 15 personnes représentatives autant que possible de la diversité de la population (personne seule, couple avec ou sans enfants, retraités, familles nombreuses…).

Les familles participantes doivent faire partie de la Communauté d’Agglomérations du Grand Guéret.

Méthode d’accompagnement

La méthode d’accompagnement proposée est participative et interactive, avec pour objectifs :

  • De guider les familles vers un changement progressif de leurs actes au quotidien autour de la thématique de l’eau selon les moyens, les volontés et les motivations de chacune.
  • De responsabiliser et d’impliquer chaque membre de la famille à son niveau, sans culpabilisation.
  • De favoriser les échanges et le partage d’expériences entre les familles candidates sans juger les comportements.
  • De créer à terme, un réseau de familles devenant des ambassadeurs de la thématique « eau ».

Le CPIE propose aux familles candidates de les accompagner avec :

  • Un diagnostic pour se situer dans leurs pratiques.
  • Des conseils et un suivi personnalisés adaptés à chaque foyer.
  • Une démarche collective pour échanger et partager les expériences avec les autres foyers.

Qu’attend-on des candidats ? :

  • Une curiosité du monde qui nous entoure.
  • Une envie d’expérimenter, d’évoluer dans ses pratiques quotidiennes,
  • De partager ses questionnements et solutions,
  • De transmettre son expérience.

Le programme construit se veut convivial et pratique, sans jugement des comportements. Chaque famille et/ou individu sera seul décideur de ses choix et de ses actes, en fonction de ses moyens et de ses motivations.

Etapes du programme :

Le programme d’accompagnement se déroulera sur une période de 3 mois, de septembre 2020 à décembre 2020.

Il comprendra :

  • Un suivi individuel (diagnostic des pratiques, accompagnement dans l’expérimentation de nouvelles pratiques…)
  • 5 temps collectifs (présentation et construction d’outils de suivi, ateliers, visites, échanges de pratiques…)
  • L’expérimentation en famille et le suivi des pratiques (suivi de la consommation en eau, utilisation d’outils écogestes, …)